The blog

En dépit de la difficullté, continuons à faire preuve d’empathie

Vous n’opprimerez pas l’étranger, car vous connaissez ses sentiments, car vous avez été vous -même étrangers en Egypte.—Exode 23:9 

Parmi les multiples variations des recommandations de la Bible sur le thème de l’empathie vis à vis de l’étranger on trouve trente six variations sur ce thème, bien plus que pour tout autre commandement de la Bible, Pourquoi la Bible éprouve-t-elle le besoin de revenir si souvent sur ce thème? C’est parce que la Bible sait deux choses . L’empathie est difficile à entretenir alors qu’elle est une composante essentielle de la vie en société, en société civilisée, s’entend.Les manchettes des journaux se mettent à l’unisson pour porter le même avertissement. “Faire preuve d’empathie est indispensable pour assurer la survie de l’humanité.!”[i]

Dans ces conditions, demandons nous ce qui rend faire preuve d’empathie si difficile?

Quatre facteurs doivent être pris en considération:

  • Il y a des limites indépassables à notre capacité à comprendre l’autre. Emmanuel Levinas, nous rappelle avec à propos que :”la relation à l’autre est n’est pas une relation idyllique et harmonieuse de communion, ni une forme de sympathie dans laquelle on se met à la place de l’autre, nous reconnaitrions l’autre comme semblable à nous, mais en dehors de nous: la relation à l’autre est une relation avec un Mystère”[ii] Si vous oubliez cela, vous pouvez commencer à traiter les autres comme une réflexion de vous-même, ce qui vous fait prendre le risque de diminuer leur caractère unique.
  • L’empathie implique écoute et approfondissement de votre compréhension de l'”Autre” .  Dans ce monde agité qui est le notre à la merci de décibels tonitruants, alors que de plus en plus de communication est virtuelle, alors que nous avons tendance de plus en plus à communiquer avec des gens issus de nos propres cercles, nous avons de moins en moins de possibilités de connaître l'”autre”. Combien de Juifs, de Chrétiens ou de Musulmans ont fait des efforts suivis pour aller à la rencontre et  dialoguer les uns avec les autres?
  • Les préjugés diminuent l’empathie. Les chercheurs ont trouvé  que suivant que vous considérez une personne comme appartenant à votre  Groupe ou à un groupe différent et suivant ce que vous ressentez par rapport à ce groupe ceci va affecter la façon dont votre cerveau va réagir par rapport à cette personne.[iii]
     
  • D’avoir souffert personnellement ne garantit pas que vous serez empathique. Dans son injonction de bien traiter l’étranger, la Bible établit souvent un lien avec le fait que les  Israelites avaient souffert en Egypte. Du moment que vous savez ce qu’est souffrir, n’infligez pas de souffrance à autrui.Le problème est que l’on peut utiliser des souvenirs douloureux de deux façons; soit comme source de compassion soit au contraire  en heurtant là où cela fait le plus mal . Grattez à la surface de quelqu’un qui maltraite des enfants et vous trouverez souvent un enfant maltraité. Ou comme l’observe la Bible: “la terre frissonne … quand un esclave devient roi ” (Proverbes 30:21–22).

Les moments de tragédie génèrent des torrents de sympathie. Mais quand le temps passe, l’empathie se dessèche. Si chacun de ceux qui avaient dit ou s’étaient sentis “Je suis Charlie” s’étaient engagés ne serait-ce qu’à un an de dialogue inter religieux, l’empathie aurait commencé à générer des racines plus profondes.

[i] http://www.wired.co.uk/news/archive/2014-05/20/the-empathy-revolution-anita-nowak
[ii] Emmanuel Levinas, Le Temps et l’autre (Paris: Quaridge, 2011), 63.
[iii] Jennifer N. Gutsell and Michael Inzlicht, “Empathy Constrained: Prejudice Predicts Reduced Mental Simulation of Actions During Observation of Outgroups,” Journal of Experimental Social Psychology (2010), http://www.michaelinzlicht.com/research/publications/Gutsell%20&%20Inzlicht,%20in%20press.pdf.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *